Accueil‎ > ‎

Rêves ou Révélations

Sans donner des signes particulières ou livrer des orientations voire des directives , Mohamed Seyni a eu l'amabilité de remettre à la commission culturelle du Mouvement Naby-lah (contraction de Nabi et Allah) l'ensemble des carnets sur lesquels il a consigné, au jour le jour, minutieusement les révélations qui lui ont été faites sous forme de visions. Pressentant qu'il s'agissait là d'un itinéraire spirituel à la base d'une fabuleuse aventure humaine à la fois religieuse, sociale, culturelle, qui se déroule encore sous nos yeux, nous n'avons voulu hasarder au moindre commentaire, préférant laisser chacun, selon sa formation, son cursus, sa culture, son intuition et ses prédispositions intellectuelles, appréhender ces signes, ces symboles et ces images, relever et apprécier leur fréquence dans le texte, leur manifestation selon des modalités qui sont également autant de pistes de réflexions. 

La nature du texte et notre souci d'objectivité expliquent la fréquence comme un leitmotiv de "j'ai vu " , et "j'ai entendu" . Une révélation fait d'abord appel à la vue et à l'ouïe. Après seulement s'exerce la raison dans la limite de ses potentialités qui ne sont pas épuisables du reste. 

Seyni a tout noté des premières révélations, remontant à 1961, faites à Touba-la-sainte où après un séjour en casamance, il a été au chantier de construction de ce haut lieu de culte, en passant par la période Ouakamoise de retraite spirituelle de 1963 à 1977.

Ces révélations montrent ainsi la préparation qui lui a été réservé avant la confirmation de sa mission en 1966 à l'âge de 39 ans et 6 mois tel le prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui). 
 . 
 tags : muhammad mohamed seyni gueye khalifatou lahi fil ardi mahdi montadar maghreb maghrib