Accueil‎ > ‎Rêves ou Révélations‎ > ‎

1968

Du mardi 20 mercredi 21 février 1968

J’ai écrit la lettre « Khaf » de la sourate (éponyme) n°50 KHAF

 

Du jeudi 22 au vendredi 23 février 1968

J’ai rappelé le verset N° 46 de la sourate 77 AL MOURSALAATI (les envoyés) KOULOU WA TAMATAHOU KHALILAN INNA KOUM MOUDJRIMOUNA (mangez et jouissez un peu (ici bas) vous êtes certes des criminels).

Du mardi 19 au mercredi 20 mars 1968

J’ai vu dans le Saint Coran la Sourate n°80 ABASSA (il s’est renfrogné)

 

Du samedi 20 au dimanche 21 avril 1968

J’ai récité en partie le verset n° 24  de la sourate 29 AL ANKABOUT (l’araignée) FANDJAAHOU LAHOU MINA NAARI (Allah le sauva du feu…) voir histoire d’Abraham).

 

Du mercredi 8 au jeudi 9 mai 1968

J’ai vu écrit dans l’espace en lettres noires le verbe HAFARA (Pardonner)

Du cours ‘une réunion j’ai récité en partie le verset n°45 de la sourate 50 Khaf …FA ZAKIR BIL KHOUR’AN MAN YAKHAAFOU WAHID (Rappelle donc, par le Coran celui qui croit  ma menace)

 

Du samedi 1er au dimanche 2 juin 1968

J’ai récité les versets n° 1,2 et 3 de la sourate 36 YA-SIN. YA-SIN WAL KHOUR’AN  AL HAKIIM. INNAKA LAMINAL MOURSALINA… (YA-SIN par le Coran  plein de sagesse. tu (Mouhamed) es certes du nombre des messagers…).

 

Du jeudi 4 au vendredi 5 juillet 1968

J’ai récité en partie le verset n°63 de la sourate AZ-ZOUHROUF (les ornements) ….KHAD DJIHTOUKOUM BIL HIKMATI WALI’OUBAYNA  LAKOUN BAHDA LEZI TAH’TALIFOUNA FIHI FA TAKHOU LLAAHA WA AATIHOU NII (…je suis venu à vous avec la sagesse et pour vous expliquez certains de vos sujets de désaccord. Craignez donc Allah et obéissez moi).

 

Du samedi 13 au dimanche 14 juillet 1968

J’ai déclaré en levant les yeux vers le ciel WA MAN YATAWAKAL ALA LLAAHI FA KHOUWA MINNI (Quiconque place sa confiance en Allah fait partie des miens.)

 

Du samedi 14 au dimanche 15 septembre 1968

J’ai vu écrit dans l’espace en lettres moires le nom AL HADJIROU (la pierre)

 

Du lundi 30 septembre au mardi 1er octobre 1968

J’ai fait cette déclaration extraite du verset N° 14 de la sourate 13 AR RAHDI (la tonnerre) …WA MA DOUAOUL KAAFIRINA ILLA FI DALAALIN (…l’invocation des mécréants n’est que vanité)

 

Du jeudi 3 au vendredi 4 octobre 1968

A l’appel du nom HAADI (guide !) je me suis aussitôt arrêt puis je suis entré dans la Mosquée de Taglou (quartier du village de Ouakam)

 

Du vendredi 25 au samedi 26 octobre 1968

J’ai fais ces déclarations tirées des versets n°25 et 50 de la sourate 40 HAAFIRI (le pardonneur) …WA MAA KAYDOUL KAAFIRINA ILLA FI DALAALINE.                    WA MAA DOUAWOUL  KAAFIRINA ILLA FI DALAALINE (et les ruses des mécréants ne vont qu’en pure perte. Et l’invocation des mécréants n’est qu’aberration)

 

Du mardi 5 au mercredi 6 novembre 1968

J’ai vu écrit en noir dans l’espace le verbe AMILA (faire)

 

Du mercredi 6 au jeudi 7 novembre 1968

Assis à la place de l’imam, j’ai déclaré AAKHIMOU SALAAT WA AATOU ZAKAAT WA AATIHOU RASSOUL  ref : sourate n°24 v 5 (accomplissez la Salât, acquittez la Zakat et obéissez au messager d’Allah).

 

Du samedi 23 au dimanche 24 novembre 1968

J’ai reçu à l’intérieur d’une Mosquée, pour lecture, la sourate n° 52 AT-TOUR (le mont tour)

 

Du vendredi 20 au samedi 21 décembre 1968

(1er jour de Korité) ou Shawaal

J’ai vu et entendu le coq chanter DJANATOUL MOUMINIINA WA AAYATOUL KOUBRAA (le Paradis des croyants et les signes les plus prodigieux)

 

Du dimanche 22 au lundi 23 décembre 1968

J’ai entendu la lecture partielle du verset N° 201 de la sourate 2 AL BAKHARA (la vache) RABBANA AATINA FI DOUNYA HASSANATANE WA FI AKHIRATI HASSANATANE WA KHINAA HAZAABA NAARI (Seigneur accorde nous une belle part ici bas, et une belle part aussi dans l’au-delà ; et protége nous du châtiment du feu !)

 

Du lundi 23 au mardi 24 décembre 1968

J’ai récité entièrement dans une Mosquée la sourate n°103 AL ASR (les temps éternels)



Retour -- Suite

 tags : muhammad mohamed seyni gueye khalifatou lahi fil ardi mahdi montadar maghreb maghrib

Comments