Accueil‎ > ‎Rêves ou Révélations‎ > ‎

1974

 Lundi 14 janvier 1974 vers 15 heures

j’ai  entendu réciter les verset n°25 et 26 de la sourate 88 AL HACHIYAT l’enveloppante INNA ILEYNA IYAABAHOUM SOUMA INNAC ALEYNA HISSABAHOUM vers Nous est leur retour, ensuite c’est à Nous de leur demander compte.

 

Du mardi 29 au mercredi 30 janvier 1974

J’ai vu écrit dans l’espace en lettres d’or le mot KITAABOUN  (un livre)

 

Du mardi 12 au mercredi 13 mars 1974

J’ai déclaré solennellement : INNI HABIIBOU LLAAHI WA RASSOULIHI je suis aimé de Dieu et de son Prophète.

 

Du mercredi 10 au jeudi 11 avril 1974

J’ai vu écrit en blanc sur du papier  le mot KHOUL (dis) prononcé par quelqu’un qui s’est présenté devant la porte de ma chambre.

 

Du lundi 17 au mardi 18 juin 1974

Au cours d’une cérémonie mon défunt père m’a demandé de rappeler cet extrait du verset n°6 de la sourate 66 AT-TAHRIMI l’interdiction YA AYOUHA LEZINA  AAMANOU KHOU ANFOUSSAKOUM WA AHLIIKOUM NAARANE… Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles d’un feu….

 

Du samedi 22 au dimanche 23 juin 1974

A l’intention d’un parent décédé, j’ai formulé cette prière ALLAHOUMA AHFIR LAHOU WARHAMHOU (qu’Allah lui pardonne et lui accorde sa miséricorde)

 

Du mercredi 3 au jeudi 1974

J’ai entendu un homme déclarer au cours d’une réunion ce refrain de la sourate 55 AR RAHMAN le Tout Miséricordieux FABI AYI AALAYI RABBIKOUMAA TOUKAZI BAANI (lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?)

 

Du dimanche  21 au lundi 22 juillet 1974

J’ai entendu faite devant de nombreux fidèles cette déclaration tirée du verset n°238 de la sourate 2 (la vache) …KHOUMOU LI LLAAHI KHAANITINA (tenez-vous debout devant Dieu avec humilité).

 

Du dimanche 8 au lundi 9 septembre 1974 (21e jour de Baraxlu ou Chaabaan

J’ai récité les versets N°24 et 25 de la sourate 78 AN-NABA’I (la nouvelle) LA YAZOUKHOUNA FIHA  BARDANE WA LA CHARABANE ILA KHAMIMANE WA HASSAAKHANE (ils les (transgresseurs) n’y (l’enfer) goûteront ni fraîcheur, ni breuvage, hormis une eau bouillante et un pus)

 

Du jeudi 26 au vendredi 27 septembre 1974

J’ai récité en partie le verset n°58 de la sourate 40 KHAAFIRI (le Pardonneur) MAA YASTAWI AHMAA WAL BACIR (l’aveugle et le voyant ne sont pas égaux)

 

Du lundi 7 au mardi 8 octobre 1974 (21e jour Koor) ou Ramadaan

Après avoir été confirmé comme Elu de Dieu j’ai déclaré ALLAHOU AKBAR (Dieu est Très Grand)

 

Du mardi 15 au mercredi 16 octobre 1974

J’ai écrit sur du papier un extrait du verset  n°2 de la sourate 72 AL DJINN (les djinns) WA LAN NOUCHRIKA BIRABBINAA AKHADANE ….et nous n’associeront jamais personne à notre Seigneur)

 

Du vendredi  18 au samedi  19 octobre 1974

La lecture des sourates ci-dessous m’a été vivement conseillée. N°19 MARIAM 50 fois N° 13 RAHDI (la tonnerre) 50 fois N° SADJDATI (la prosternation) 50 fois ; en la terminant par des vœux

 

Du dimanche 20 au lundi 21 octobre 1974

J’ai vu écrits sur du papier les versets n°27,28, et 29 de la sourate 80 ABASSA (il s’est renfrogné) FA ANBATNA FIHA HABBANE WA HINABANE WA KHADBANE WA ZAYTOUNANE WA NAHLANE (et Nous y (la terre) faisons pousser grains, vignobles  et légumes, oliviers et palmiers)

 

Du samedi 21 au dimanche 22 décembre 1974 (8e jour de Tabaski) ou Dhul Hijja

J’ai récité les versets n°21 et 22 de la sourate 85 AL BOUROUDJ (les constellations) BAL HOUWA KHOURAANOUN MADJIDOUN  FI LAWHIN MAHFOUZOUN (mais c’est plutôt un Coran glorifié, préservé sur une tablette (auprès d’Allah).



Retour -- Suivant

Comments