Accueil‎ > ‎Rêves ou Révélations‎ > ‎

1975

Du mardi 31 décembre au mercredi 1 janvier 1975

J’ai écrit en partie le verset N° 38 de la sourate 78 AN NABA’I (la nouvelle) YAWMA YAKHOUMOU ROUHOU WAL MALAA’IKATOU SAFFAN LA YATAKALAMOUNA… (Le jour où l’Esprit (Gabriel) et les Anges se dresseront en rang nul ne saura parler).

 

Du mercredi 1er au jeudi 2 janvier 1975

J’ai récité le verset n°3 de la sourate 96 AL ALAKH (l’adhérence) IHRA WA RABBOUKAL AKRAMOU (lis ! Ton Seigneur est le Très Noble).

 

Du samedi 4 au dimanche 5 janvier 1975

J’ai récité les versets n°1 et 2 de la sourate 109 AL KAAFIROUN  (les infidèles) YA AYOUHAL KAAFIROUNA LA AHBOUDOU MA TAHBOUDOUNA (Ô vous les infidèles ! je n’adore pas ce que vous adorez) j’ai entendu ensuite la lecture partielle du verset n°201 de la sourate 2 (la vache) RABBANA AATINA FI DOUNYA HASSANATAN WA FIL AAKHIRATI HASSANATAN…. Seigneur ! Accorde-nous belle part par ici-bas et belle part aussi dans l’au-delà. Enfin des voix reprenant en échos le verset n°2 de la sourate 3 ( la famille d’Imran ALLAHOU ILLAHA ILLA HOUWAL HAYYOUL KHAYYOUMOU (Allah ! pas de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même « AL KHAYYOUM ».

 

Du lundi 6 au mardi 7 janvier 1975

J’ai récité partiellement le verset n°126 de la sourate 3(la famille d’Imran) …WA MAA NASROUN ILA MINE INDI LAHI (la victoire ne peut venir que d’Allah…) ensuite j’ai déclaré : INNA LAAHA CHAHIDOUNE ALA MA AKHOULOU (Dieu est témoin de ce que je dis) enfin j’ai prié Dieu en ces termes : RABBANA IHFIIRLI WA LIMANE DAKHALA BAYTI MOUMINANE (Seigneur ! Pardonne moi ainsi que tout croyant qui entre dans ma demeure).

 

Du samedi 25 au dimanche 26 janvier 1975 13e jours de Tamkharite) ou Muharram)

J’ai entendu citer le titre de KHALIFATOUL ISLAM (le représentant de l’Islam) Et j’ai répondu : Amine

 

Du samedi 15 au dimanche 16 février 1975

J’ai entendu la voix annoncer : Ouakam sera bientôt la Capitale Spirituelle.

 

Du jeudi 27 au vendredi 28 mars 1975

J’ai entendu une voix me conseiller la récitation partielle du verset n°21 de la sourate 59 AL-HACHRI (l’exode) LAW ANZALNA HAZAAL KHOUR’ANE ALA DJABALIN LA RAAYTAHOU HAACHI ANE MOUTACADI HANE MIN HACHYATI LAAHI….(si nous avions  fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l’aurais vu s’humilier et se fendre par crainte d’ALLAH….)

 

Du samedi 24 au dimanche 25 mai 1975

J’ai récité partiellement le verset n° 10 de la sourate 35 FAATIRI (le Créateur) MANE KAANA YOURIDOUL HIZZATA FA LILAAHIL HIZZATOU DJAMIIHANE… (Quiconque veut la puissance qu’il l’a cherche auprès d’Allah car la puissance tout entière est à Allah….)

 

Du mardi 27 au mercredi 28 mai 1975

J’ai vu écrit sur du papier un extrait du verset n°16 de la sourate 89 AL  FADDJR.    …FAKHADARA ALEYHI RIZKHADOU FA YAKHOULOU RABBIYA AHAANANIN (quand Il Allah l’éprouve en lui restreignant sa subsistance, il dit « Mon Seigneur m’a avili »

 

Du mardi 23 au mercredi 24 juin 1975

J’ai récité le verset n°95 de la sourate 19 MARYAM      KOULOUHOUM AATIHI YAWMAL KHIYAAMATI FARDAN  Et  au jour de la Résurrection chacun d’eux se rendra seul auprès de Lui

 

Du vendredi 4 au samedi 5 juillet 1975

J’ai récité cette formule de repentance  ASTAHFIROULAHAL  AZIM LEZI LA ILLAHA  ILLAHOUWAL HAYYOUL KHAYYOUMOU

Je me repens auprès de DIEU le Très Haut. Il n’est de DIEU que Lui le Vivant l’Absolu)


Du samedi 9 au dimanche 10 août 1975(2e jour de baraxlu ou chaabaan

J’ai entendu un Chérif déclarer en citant en partie le verset n°185 de la sourate 3 la famille d’Imran KOULOU NAFSIN ZAA’IHATOUL MAWTI  toute âme goûtera la mort et inviter à la prière

 

Du lundi 11 au mardi 12 août 1975

Après avoir prononcé les formules usuelles AOUZOU BILAHI MINA CHAYTAANI RADJIMI BISMILAAHI RAHMAANI RAHIIMI (je me réfugie auprès de Dieu contre Satan le banni. Au nom de Dieu le Clément, le Miséricordieux)

J’ai récité le verset n°1 de la sourate 48 AL FATH (la victoire éclatante) INNA FATAHNA LAKA FATHANE MOUBIINANE (En vérité nous t’avons accordé une victoire éclatante)

 

Du jeudi 14 au vendredi 15 août 1975

J’ai fait un prêche  consacré à l’Islam (la soumission) en insistant sur : la Discipline, l’Ordre, et le Respect.

 

Du vendredi 29 au samedi 30 août 1975

J’ai entendu la lecture du verset n°1 de la sourate 48 AL FATH (la victoire éclatante) INNA FATAHNAA LAKA FATHAN MOUBIINANE (En vérité nous t’avons accordé une victoire éclatante).

 

Du dimanche 14 au lundi 15 septembre 1975

J’ai été élevé au grade d’Imam puis conduit vers le lieu de la prière, alors que je portais un manteau sur les épaules.

 

Du lundi 10 au mardi 11 novembre 1975

J’ai formulé la prière suivante extraite de la sourate n°14 (Ibrahim) RABBANA AHFIRLII WA LI WALIDAYYA WA LIL MOUMINIINA YAWMA YAKHOUMOU HISSAAB

Ö notre Seigneur ! Pardonne moi ainsi qu’a mes père et mère et aux croyants, le jour de la reddition des comptes).

 

Du jeudi 20 au vendredi 21 novembre 1975

Pour exorciser Satan, j’ai récité la formule consacrée AOUZOU BILAAHI MINA CHAYTAANI RADJIMI LA HAWLA WA LA KHOUWATA ILLA BI LLAH je me réfugie auprès de Dieu contre Satan  le banni. Il n’y a ni force ni puissance qu’en Dieu.

 

Du dimanche 23 au lundi 24 novembre 1975

J’ai déclaré solennellement mon appartenance à la confrérie Tidjaniya et j’ai remercié Dieu de m’avoir fait connaître la terre sainte de Touba.

Touba : capitale du Mouridisme (voie Mouridiyya) fondée par le vénéré Cheikh Ahmadou Bamba

 

Du lundi 8 au mardi 9 décembre 1975

J’ai récité les versets n°22,23 et 24 de la sourate 81 AT-TAKWIR (l’obscurcissement) WA MAA SAAHIBOUKOUM BI MADJNOUNINE WA LAKHAD RA-AHOUL BIL OUFOUHIL MOUBIININE WA MAA HOUWA ALAL KHAYBI BI DANIININE ( votre compagnon Mouhamed n’est nullement fou il l’a effectivement vu Gabriel au claire horizon et il ne garde pas avarement pour lui même ce qui lui a été révélé.

 

Du dimanche 21 au lundi 22 décembre 1975 18e jours tabaski ou dhul hijja

Après avoir reçu de nombres visites et des cadeaux, j’ai déclaré solennellement en levant la main droite. INNI KHALIFATOU LAAHI FIL ARDI (Je suis le représentant de Dieu sur terre)



Retour -- Suivant

Comments