Accueil‎ > ‎Rêves ou Révélations‎ > ‎

1969

Du samedi 18 au dimanche 19 janvier 1969

J’ai ramassé tout prés de moi une Clé tombée du ciel

 

Du lundi 3 au mardi 4 février 1969

J’ai fait cette déclaration, tirée  du verset n°de la sourate 49 AL KHOUDJRAAT (les appartements) …WA MANE LAME YATOUB FA OUWLAYKA HOUMOUL ZAALIMOUNA (…Et quiconque ne se repent pas Ceux là sont des injustes).

 

Du vendredi 14 au samedi 15 février 1969

J’ai rappelé aux hommes et aux femmes cet extrait du verset n°152 de la sourate  2 AL BAKHARA (la vache) FAZ KOUROUNI AZKOURKOUM…. (….Souvenez-vous de Moi donc, je vous récompenserais).

 

Du dimanche 23 au lundi 24 février 1969

J’ai récité une partie du verset n°26 de la sourate 42 AS CHOURA (la consultation) WA YASTADJIBOU LEZINA AMANOU WA AAMILOU SALIHAATI WA YAZIDOUHOUM MIN FADLIHI (et c’est Dieu qui exauce (les vœux) de ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres et leur accroît Sa faveur….)

 

Du dimanche 23 au lundi 24 février 1969

J’ai chanté LA ILLAHA ILLAL LAH MOUHAMADOU RASSOULOU LAHI (il  n’y a de Dieu qu’Allah  Mohamed P.S.L  est son messager)


Du mardi 4 au mercredi 5 mars 1969

J’ai recommandé la lecture de la sourate n°64 AT-TAKHABOUN (la grande perte)

 

Du mercredi 5 au jeudi 6 mars 1969

J’ai rappelé à un homme qui provoquait la femme  d’autrui que quand on est musulman, on doit se conformer à la Charia.

 

Du  jeudi 20 au vendredi 21 mars 1969 (2e jour du Tamkharite) ou Muharram

J’ai lu dans le Coran une partie du verset n°6 de la sourate 57 AL HADIID (le fer) YOULIDIOU LEYLA FI NAHAARI WA YOULIDIOU NAHAARI FI LEYLI (II fait pénétrer la nuit dans le jour, et IL fait pénétrer le jour dans la nuit).

 

Du vendredi 28 au samedi 29 mars 1969

J’ai récité  les versets n°1 et 2 de la sourate 56 AL WAAKHI’AT (l’événement) IZA WAAKHI’ATOUL WAAKHI’A LEYSA LI WAAKHI’ATIHA KAAZIBATOUNE (quant l’événement (le jugement) arrivera nul ne traitera sa venue de mensonge).

 

Du dimanche 6 au lundi 7 avril 1969

J’ai entendu une voix me dire : « ouvre le saint Coran à la sourate n°97 AL KHADRI (la destinée)

 

Du dimanche 13 au lundi 14 avril 1969

J’ai  lu sur une planchette le verset n°11 de la sourate 93 AD DOUHA (le jour montant) WA AMAA BI NIHMATI RABBIKA FA HADIS (Et quant au bienfait de ton Seigneur, proclame-le)

 

Du mercredi 14 au jeudi 15 mai 1969

J’ai vu la lune (astre céleste) tomber sur terre, rebondir quatre fois, puis  se diriger vers moi. Je l’ai captée avec  la main droite en disant : AL HAMDOULI LAHI RABBIL AALAMINA ALLAHOUMA SALI ALA SEYDINA MOUHAMADIN WA SALIM (louange à Allah, Seigneur  de l’univers ; Ô mon Dieu, prie et salue notre guide, Mouhamed) Ensuite  je l’ai placé sur le côté gauche de ma poitrine.

 

Du jeudi 12 au vendredi 13 juin 1969

J’ai vu l’astre solaire descendre jusqu'à un mètre de la  terre, puis se diriger vers moi. Je l’ai capté avec mes deux mains en disant : ALLAHOU AKBAR (DIEU EST TRES GRAND)

 

Du vendredi 25 au samedi 26 juillet 1969

Après avoir dirigé  la prière de midi (Tisbar), j’ai rappelé en partie le verset n°185 de la sourate 3 AL IMRAN (la famille d’Imran) KOULOU NAFSIN ZAA’IKHATIL MAWT (Toute âme goûtera la mort…)

 

Du mardi 29 au mercredi 30 juillet 1969

J’ai lu dans le Coran un extrait du verset n°36 de la sourate 47MOUHAMMAD.  INA MAL HAYAATA DOUNYA LAHIBOUN WA  LAHWOUNE (la vie présente n’est  que jeu et amusement…)

 

Du dimanche 10 au lundi 11 août 1969

J’ai entendu cette déclaration

YAA AYOUHAL IMAAMOUL MAHDIYOU INNAKA LAMINAL MOURSALINA ALAA SIRAATINE MOUSTAKHIIMINE (Ô toi ! Imam de la fin des temps ! Tu fais partie des envoyés chargés de guider dans le droit chemin).

 

Du samedi 15 au dimanche 16 novembre 1969

J’ai lu la sourate N° 75  AL KHIYAAMAT (la résurrection)

 

Du mardi  25 au mercredi 26 novembre 1969

J’ai fait cette déclaration tirée du verset n°2 de la sourate 64 AT TAHAABOUN (la grand perte) …WA LLAAHOU BIMAA TAHMALOUNA BASIIR (Allah observe parfaitement ce que vous faite).

 

Du lundi 1er au mardi 2 décembre 1969

J’ai été appelé sous le titre d’Imam

 

Du mercredi 17 au jeudi 18 décembre 1969

J’ai récité entièrement la sourate N°92 AL LEYLI (la nuit)

 

Du  jeudi 18 au vendredi 19 décembre 1969

J’ai récité les versets n° 1,2 et 3 de la sourate 69 AL HAKHATOU (Celui qui montre la vérité) AL HAKHATOU MAL HAKHATOU WA MA ADRAAKA MAL HAKHATOU l’inévitable (l’heure qui montre la vérité) Qu’est ce que l’inévitable ? Et qui te dira ce que c’est l’inévitable ?)


Retour -- Suite

Comments